trilogie-header
À partir de

Les groupements fonciers viticoles (GFV)

Objectifs patrimoniaux : 

  • Optimiser sa fiscalité et son impôt sur la fortune immobilière 
  • Diversifier son patrimoine
  • Transmettre à ses proches 

Horizon de placement : 

  • Supérieur à  10 ans

Des investisseurs mettent en commun de l’argent dans une société civile nommée GFV (Groupement Foncier Viticole). Cette somme permet d’acquérir de la terre et des vignes exploitées par un vigneron via un bail à long terme. Le vigneron paye son fermage. 

En contrepartie de l’achat de parts de GFV, l’associé peut avoir deux types de rémunération : 

  • Une rémunération sous forme de loyers ou produits issus de la vente des vins
  • Une rémunération en nature avec la mise à disposition d’un nombre déterminé de bouteilles 

 

 

 

* L’investissement viticole expose aux risques météorologiques (grêle, gel, ensoleillement, sécheresse…) et phytosanitaires (mildiou, court-noué, esca..) pouvant affecter la récolte et la valeur des vignes. De plus, l’investissement viticole n’offre pas de garantie sur la performance, la valeur du capital investi et sur les liquidités des actions tant en termes de délai de revente que de valeur. Pour qu’un investissement viticole puisse être performant, il est conseillé de conserver les parts pendant une durée minimale de 10 ans. N’investissez pas de sommes dont vous pourriez avoir besoin rapidement.

  • Placement atypique et placement plaisir 
  • Diversification, sécurité et Rentabilité
  • Avantages d’un placement collectif
  • Réductions et crédits d’impôts : Les  revenus issus du GFV sont imposés à l’IR avec des abattements différents selon la forme de rémunération :
  • Gain d’IFI : La valeur des parts est exonérée. Contactez votre conseiller en savoir plus
  • Avantages dans le cadre de la transmission
  • Particulièrement adapté aux investisseurs soumis à l’IFI 
  • L’investissement en GFV est à envisager sur un horizon de placement moyen long terme
  • La cession des parts, bien que possible techniquement, est déconseillée avant 18 ans de détention (durée du bail).
  • Il ne convient pas à de l’épargne de précaution.

Le montant minimum de souscription varie d’un GFV à l’autre mais il est souvent de plusieurs dizaines de milliers d’euros. 

Vous aimerez aussi