trilogie-header
Publié le 11 octobre 2021

Les règles à suivre pour booster son patrimoine

  • gestion de patrimoine
  • patrimoine financier
  • patrimoine immobilier
  • retraite
  • projets
  • investissement
  • épargne
  • réduire ses impôts
  • bilan patrimonial

Existe-t-il une recette miracle pour se constituer et développer son patrimoine? Pas vraiment ! La création d’un patrimoine ne doit en fait rien au hasard. Il s’agit de suivre une méthode et une ligne de conduite cohérentes tout au long de sa vie. Ce vaste programme repose avant tout sur la connaissance de soi : objectifs, capacité d’épargne, aversion au risque. Quel que soit votre âge et l’état de votre patrimoine, vous retrouverez ici nos conseils pour mieux vous aider à cerner vos objectifs et mettre en œuvre cette méthode. 

  • Fixer des objectifs patrimoniaux précis 

Avant toute chose, vous devez définir vos objectifs de manière claire. Constitution d’un apport en vue de l’achat de votre résidence principale, épargne en vue des études de vos enfants, préparation de votre retraite, préparation de la transmission de votre patrimoine autant d’objectifs qui diffèrent selon chacun. Une fois ces objectifs définis, et afin d’être le plus efficace possible, il convient de les hiérarchiser.

  • Déterminer les leviers financiers les plus efficaces pour développer son patrimoine immobilier et financier 

Créer et booster son patrimoine passe évidemment par des leviers financiers, notamment l’épargne. En effet, c’est en épargnant régulièrement que vous disposerez d’une meilleure visibilité quant au développement de votre patrimoine. Évaluer sa capacité d’épargne mensuelle est donc primordial. Parmi les autres leviers, outre la donation et l’héritage, le recours au crédit demeure un des leviers essentiels notamment en matière de patrimoine immobilier. 

D’une part parce que le recours au crédit permet de réduire le degré d’épargne nécessaire et d’autre part parce qu’il peut être plus rentable d’emprunter. Surtout dans des périodes où les taux sont très bas. 

  • Appréhender son degré d’acceptation du risque 

L’aversion au risque est un élément clé et souvent inconscient de la constitution de son patrimoine. Ainsi, les personnes privilégiant la sécurité investiront plus volontiers dans la pierre et choisiront un placement financier avec une rentabilité moindre mais garantie à long terme. Cette aversion au risque est un élément psychologique déterminant mais peut être évolutif tout au long de la vie. Afin de déterminer votre degré d’acceptation du risque, vous pouvez vous rapprocher de votre conseiller en investissement. Celui-ci vous fera remplir un questionnaire et analysera vos réponses afin de vous guider vers la stratégie la plus adaptée à votre profil. 

  • Profiter des dispositifs en place pour booster son patrimoine et anticiper les évolutions de la réglementation

Votre stratégie patrimoniale est étroitement liée aux contraintes et opportunités législatives. Parmi les opportunités, les lois de défiscalisation permettent dans certaines régions de réaliser un investissement locatif tout en bénéficient de réductions d’impôts. Parmi les contraintes, on note les évolutions de plafond de loyer. Faire attention à ces évolutions sont des réflexes de bon sens et vont vous guider dans votre stratégie. Néanmoins, ces changements ne sont pas toujours très lisibles. De plus, rester en alerte demande un temps considérable et une certaine expertise. Il semble donc plus approprié de vous rapprocher de votre conseiller en gestion de patrimoine qui saura vous apporter toutes les réponses concernant les évolutions législatives.

  • Savoir saisir les bonnes opportunités 

 Savoir tirer profit des « coups de pouce » pour booster votre patrimoine quand ils se présentent est essentiel. Pourquoi ne pas bénéficier d’un rendement de placement financier boosté pendant quelques temps? Et pourquoi se priver d’une offre exceptionnelle sur un investissement en loueur meublé venant maximiser la rentabilité de départ ? Le tout est de ne pas confondre opportunités et « fausses bonnes affaires ». Là encore votre conseiller est là pour vous guider dans le choix des produits et vous éclairer sur
leurs caractéristiques : Correspondent-ils à vos objectifs ? Permettent-ils d’y répondre ? Et quelles seront les conséquences pour vous ?

Coordonner sa stratégie patrimoniale avec ses projets de vie

Projets de vie et création de patrimoine sont indissociables. Naissance d’un enfant, mariage , retraite, décès ; autant d’événements pour lesquels il sera nécessaire de modifier vos comportements d’épargne, que ce soit à la hausse ou à la baisse. Cela se traduira par exemple, par la réduction ou l’augmentation des versements sur un contrat d’assurance vie. Ces cas pourront vous pousser à adapter votre comportement d’épargne de manière temporaire ou vous inviteront à réévaluer votre stratégie patrimoniale. 

Consulter un conseiller un gestion de patrimoine 

Adopter des principes de gestion de patrimoine est un bon début. Néanmoins, nombreuses situations requièrent une expérience et une certaine expertise. D’où l’intérêt de recourir aux services d’un conseiller en gestion de patrimoine. Ce dernier pourra vous aider à déterminer tous les enjeux, identifier les différentes stratégies possibles et pourra vous proposer des solutions personnalisées qu’elles soient fiscales, immobilières ou de placement. 

Vous aimerez aussi