trilogie-header
Publié le 11 octobre 2021

Déterminer son profil d’épargnant

  • gestion de patrimoine
  • patrimoine financier
  • patrimoine immobilier
  • retraite
  • projets
  • investissement
  • épargne

Un placement financier n’est pas un compte bancaire classique. Avant tout il doit s’inscrire dans votre stratégie d’investissement. Parce qu’une stratégie d’investissement à court terme impliquera un placement sur des supports peu risqués. Et qu’à l’inverse, une stratégie à long terme misera sur un placement plus rémunérateur et donc plus risqué. Il convient donc, avant de souscrire un contrat, de connaître vos objectifs et votre profil d’épargnant. Vous trouverez ci-dessous des clés pour vous aider à déterminer votre profil d’investisseur au regard de quatre critères : vos objectifs, votre horizon de placement, votre sensibilité aux risques et votre capacité d’épargne. Ces critères liés les uns aux autres, vous orienteront vers un profil prudent, équilibré ou plus risqué. Votre conseiller pourra ensuite vous proposer les produits adaptés. Et comme rien n’est jamais figé dans le temps, n’oubliez pas de faire un point chaque année avec votre conseiller. 

A chacun ses objectifs d’épargne ! 

Pourquoi réaliser un placement financier ? L’épargne est un outil vous permettant de préparer de nombreux projets : financer un projet à long terme (achat immobilier, projet professionnel, voyages, financer les études de vos enfants), préparer votre retraite, vous constituer un complément de revenus, transmettre votre patrimoine… Vos objectifs se définissent alors par la nature de votre projet et leur échéance, et seront à l’origine de votre stratégie d’investissement. Par nature, cette stratégie doit être individualisée. C’est donc le rôle de votre conseiller en gestion de patrimoine de vous accompagner à travers une étude personnalisée pour vous conseiller une stratégie d’investissement sur mesure et adaptée à votre profil. Ensuite, il mettra en lien vos objectifs avec les supports d’épargne pour définir votre horizon de placement. 

  • Placer oui et pour combien de temps ? 

Autrement dit quand souhaitez-vous concrétiser vos projets ? Il est donc essentiel de définir à quelle date, vous aurez besoin de votre épargne : 3, 5 ans, 10 ans…En effet, la durée moyenne envisagée de votre placement va permettre d’une part, d’anticiper la disponibilité du capital investi et d’autre part, de trouver des supports adaptés à votre profil. Car plus vous projetez d’investir à long terme, plus vous pouvez miser sur des produits avec une plus forte rentabilité. Au contraire, si vous avez besoin de débloquer votre capital rapidement, la  gestion de votre contrat sera prudente. 

  • Appréhender ses connaissances financières et sa sensibilité aux risques 

Votre conseiller en gestion de patrimoine, lors de son étude, doit vous soumettre 2 questionnaires indispensables pour établir votre profil. L’un permet de faire le point sur vos connaissances financières. Quels produits connaissez-vous déjà, quels types de fonds ? Et donc de savoir si vous êtes un épargnant averti ou non. L’autre particulièrement ludique avec ses allures de test psycho, va mesurer votre degré de sensibilité aux risques. Certaines questions porteront sur différents scenarii de  placements financiers. D’autres mettant en exergue vos réactions face à des situations du quotidien, permettent de déterminer votre caractère : êtes-vous par nature plutôt prudent ou du genre tête brulée ? Un moment de réflexion et d’échange essentiel à la détermination de votre profil. 

Vous aimerez aussi